Publication des paiements effectués

De quoi s’agit-il ? Chez GSK, nous nous sommes engagés à publier les prestations pécuniaires versées à des professionnels de santé ainsi qu’à des organisations du secteur de la santé. Elles sont saisies à partir de 2015 et seront publiées la première fois à la mi-2016 sur notre site Web de l’entreprise.

L’industrie pharmaceutique européenne s’efforce de garantir la transparence de ses flux d’argent vers les différents acteurs du secteur de la santé. La transparence est une condition essentielle pour pouvoir construire une relation de confiance avec le grand public et préserver la crédibilité de l’entreprise, en particulier à l’égard des patients. C’est pourquoi, le 24 juin 2013, l’assemblée générale de la European Federation of Pharmaceutical Industries and Associations (EFPIA) a approuvé l’EFPIA Code on Disclosure of Transfers of Value from Pharmaceutical Companies to Healthcare Professionals and Healthcare Organisations (EFPIA HCP/HCO Disclosure Code).

Avant fin 2013, les organisations nationales membres de l’EFPIA devaient avoir intégré le nouveau EFPIA HCP/HCO Disclosure Code dans les codes nationaux, dispositions d’exécution comprises. En tant qu’association membre de l’EFPIA , scienceindustries s’est chargée de cette intégration en Suisse. A cette fin, elle a rédigé le Code de coopération pharmaceutique (CCP). A partir de la mi-2016, les entreprises signataires publieront chaque année sur leurs sites Web les prestations pécuniaires versées l’année précédente (2015 la première fois) à des professionnels de santé (médecins et pharmaciens essentiellement) ainsi qu’à des organisations du secteur de la santé (hôpitaux, instituts de recherche et sociétés de médecine principalement).

Les prestations pécuniaires au sens du Code de coopération pharmaceutique sont des indemnisations directes ou indirectes pour des prestations de conseil et de services, des soutiens financiers à des activités de recherche et de développement dans le domaine de la santé ou des contributions aux coûts pour la participation de spécialistes à des événements notamment.

Seules quelques rares prestations pécuniaires sont exemptes de l’obligation de transparence; songeons aux indemnisations habituelles dans le commerce accordées aux professionnels pour des commandes et livraisons de médicaments, à la remise gratuite d’échantillons de médicaments à des professionnels dans le cadre de recommandations émises par les autorités ou encore au matériel d’information et de formation de valeur modeste.

Nous avons la conviction qu’il s’agit là d’une mesure judicieuse pour répondre au besoin de transparence auprès du grand public et pour renforcer à long terme la confiance à l’égard de l’industrie pharmaceutique, même si tous les acteurs ne voient pas d’un bon œil cette obligation que s’est imposée l’industrie pharmaceutique.

Vous trouverez des informations plus détaillées sur les engagements pris par GSK en matière de transparence ainsi que de respect des normes éthiques les plus strictes sur nos sites Web mondiaux. Vous trouverez également de plus amples informations sur l’obligation de transparence sur le site Web de scienceindustries.